En passant par le Sud: Collioure et ses anchois

 

Collioure, comment ne pas aller à Collioure  quand on est sur la côte Vermeille 

La ville des anchois, la ville des commandos, la ville des artistes…. Faites le tour du château royal à pied, vous y verrez parfois des oursins, oui oui, et d’autres fois des œuvres d’artistes. Mieux, vous vous ferez le portrait grâce au cadre.

Le château royal: c’est d’abord une forteresse romaine du VIIe siècle. Puis, il fut reconstruit au XIIIe siècle par les Templiers, et, abrita les rois de Majorque. Puis, il devint une forteresse des Habsbourg. Puis, il fut modifié par Vauban au XVIIe siècle. Et pour finir, il devint une prison en 1939, camp disciplinaire  des réfugiés espagnols. A présent, il accueille des spectacles et expositions ouverts au public.

 

Vous pourrez du coup visiter l‘église Notre Dame des anges  dont le clocher est un ancien phare médiéval, ayant 8 chapelles situées latéralement et un retable (décor situé derrière l’autel) immense et doré. Grand regret, il faut payer pour avoir un secteur en lumière

 

Vous verrez au loin le fort Saint Elme 

Il fut érigé à partir d’une tour de garde Maures du VIIIe siècle et devint donc un fort militaire au XVIe siècle. Vauban le modifia lui aussi en 1680 en lui rajoutant des murs de 8m d’épaisseur, des meurtrières, des assommoirs tout pour en faire une forteresse imprenable. Il abrite depuis 2008, un musée d’armes médiévales et renaissances

 

Pour finir cette ballade de Collioure, pourquoi pas aller acheter des anchois, spécialité locale. Vous aurez la boutique Roque qui est dans une petite rue. Les anchois sont rangées à la main dans les verrines, oui oui , à l’ancienne.  Un conseil ne cherchez pas à vous y garer en pleine saison.

 

Ah et si je vous donnais une recette rapide de tapas aux anchois

Vous prenez un poivron jaune, un rouge, un bocal d’anchois et des tranches de pain.

Vous faites cuire vos poivrons entiers dans une assiette creuse recouverte d’un film étirable spécial micro-onde pendant 7minutes au micro-ondes justement. Vous les laissez refroidir sans rien toucher. Puis, une fois refoidis, tirez sur les queues doucement afin de retirer en même temps les pépins. Enquite, épluchez, la peau vient toute seule. Finissez par couper en lanières de 1 à 2 cm de larges.

Dans un plat alterner poivrons jaune, rouge et anchois. Versez un filet d’huile d’olive. Grillez quelques tranches de pain et le tour est joué.

 

 

Bon apéro!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.